ATELIER

cours de céramique et poterie adultes
tous niveaux

Karine-signature-x.png

« Loin du fonctionnalisme communément associé à la céramique, Karine Fuks, parlant à nos sens au travers de ses formes sculpturales épurées et de leurs textures, nous invite à une méditation minérale. »

                                                        Jean-François Diord

 
IMG_5443_corr.jpg

Le retour à la terre nous ressource.

L’atelier K est avant tout un endroit convivial de découverte, d’apprentissage, d’échange et de partage, dans le respect de chacun. Une rencontre avec les autres, avec soi-même et sa propre créativité.

L’atelier s’adresse aux adultes, aux familles et jeunes à partir de 7 ans, débutants ou expérimentés. Il accueille des groupes de max. 4 adultes et max. 6 jeunes.

Les débutants découvriront des techniques de base à travers divers exercices : colombins, plaque, pinching, modelage, estampage, émaillage, cuisson, enfumage … . Les plus expérimentés suivront un horaire sur mesure selon leurs compétences, envies et créativité.

Atelier K

du moulage du poussin à sa multiplication

du moulage du poussin à sa multiplication

 
journée_du_livre_et_des_arts_-_wizo_2010

Dès mon enfance, je fréquente ateliers de dessin, peinture et terre glaise.

Formée à la bijouterie-joaillerie, j’anime aussi des ateliers d’exploration plastiques pour enfants à partir de 3 ans, au centre d’expression et de créativité Youplaboum. J’y travaille pendant 20 ans.

Je fréquente durant dix ans l’atelier de céramique de la rue Voot, d’abord avec Estelle Bieswal, ensuite Françoise Cludts, toutes deux maîtres-céramistes.

 

Afin d’approfondir ma pratique en ce domaine et mes connaissances de l’histoire de l’art, je m’inscris chez Yves Marien, remplacé après quatre ans par Geert Van der Borght, à l’Ecole des Arts de Braine l’Alleud. 

Karine Fuks

En 2009, j’entreprends un master en « Arts plastiques, visuels et de l’espace », dans l’atelier de sculpture de Jean-François Diord, à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles. J’obtiens ensuite une agrégation comme enseignante en éducation artistique.

 

A partir de 2013, j’enseigne les arts plastiques dans diverses écoles secondaires, ainsi que dans l’enseignement spécialisé et de promotions sociales. Depuis septembre 2021, j'enseigne l'Art du volume à l'Académie des Beaux-Arts secondaire à Tournai. 

 

L’Atelier K que j'ai créé, matérialise l’envie de partager mes compétences et de forger de nouvelles synergies basées sur la créativité.

Je suis heureuse d'annoncer que j'ai gagné le prix du jury Rodeart 2021.

Willy et moi.JPG

Après avoir expérimenté durant plusieurs années les courbes faites de colombins, je maîtrise la technique.

 

J’explore de nouvelles terres, d’autres techniques. Chaque terre représente un nouvel enjeu, une sensibilité différente. Je suis mon intuition guidée par mes mains.

Toujours en recherche de nouvelles formes et d’équilibre, j’intègre la matière comme texture pour mes céramiques. Les expérimentations se multiplient, les formes évoluent.

Ma démarche

En 2009, j’aborde une nouvelle approche de la céramique, plus sculpturale. Mes formes se métamorphosent, elles se referment entièrement. L’objet doit être lisible sous tous ses angles. L’émaillage fera partie de la finalité de la pièce.

Ensuite, je remonte dans l’Histoire : les premiers objets en céramique sont des contenants utilitaires. Je façonne des bouteilles, des récipients, des amphores, … Tous ces objets font écho dans ma tête.

Voilà de nouveaux défis à relever.

Terres chamottées, terres sablées, terre de couleurs différentes : toutes ces terres n’ont plus de secrets pour moi. Je les lisse, je les gratte, je leur donne des textures différentes.

Engobe, émaux, oxydes se conjuguent et divulguent leur couleur aux différentes pièces.

C’est au pinceau chinois que mes écritures apparaissent sur les différents modèles. Le pinceau glisse sur la terre, accroche la chamotte, les dessins se créent.

Je découvre également la porcelaine : sa blancheur, sa douceur, sa fragilité. Je lui donne forme par les colombins, l’estampage, le pinching. Je réalise ds dessins au polissure, qui seront en volume, lorsque j’aurai passé l’éponge sur les différentes surfaces. J’utilise uniquement de l’émail transparent sur certaines pièces. Je laisse le blanc immaculé de la porcelaine se révéler.

L’expérimentation est riche, multiple et passionnante

Karine-signature-x.png

Créations personnelles

 
 

Créations des participants